Et si on s’accordait le temps de prendre de la hauteur ?

C’est pas à vous que je vais le dire… la vie va trop vite ! Pas vrai ?

Ce mois de mars a, pour ma part, été rempli, rempli, rempli… Des déplacements plus que d’habitude, de la route, de la fatigue, des dossiers à boucler (mais vite, hein ?) et voilà on se retrouve déjà le 1er avril, avec les bonnes résolutions de début d’année encore dans un coin de cerveau, pas tout à fait accessibles, parce qu’on a dû régler des trucs plus urgents… C’est la vie !

Vraisemblablement parce que j’en avais besoin, cette semaine, 2 micro-événements m’ont permis de prendre du recul :

1 – J’ai pris 5 minutes (enfin 14 minutes) pour enfin appuyer sur « play » et regarder le talk de Tim Urban. Une conférence drôle et totalement efficace qui nous explique comment ça marche dans le cerveau d’un procrastinateur/trice. Très simplement, il y explique le process, mon process, le process de beaucoup de personnes en fait…
Visionner ce talk m’a permis d’identifier, ou plutôt de me rappeler que « Oui ! Ce que l’on finit toujours par faire, c’est les choses pour lesquelles on a une date de fixée : examen, rapport pour un client, déclaration d’impôts, etc… » Et, que tout ce que nous repoussons toujours indéfiniment c’est nos projets personnels (les vrais), nos envies profondes (celles qu’on a même sans doute jamais confiées à personne), parce qu’on a pas de « deadline », ou pire, elle ne nous est pas imposée et nous devons la fixer nous même…
Pourtant, en 14 minutes, ou plutôt en 30 secondes, à la fin de son intervention, tout est là… Elle existe bien la « deadline », à nous de choisir de nous réaliser PLEINEMENT, ou pas, avant qu’elle arrive…

2 – Cette semaine, nous recevions le correspondant allemand de mon fils. Dans le programme dense de leurs activités de la semaine, l’après-midi du mercredi était prévue pour l’organisation d’une sortie à la discrétion de la famille qui reçoit. On avait décidé, avec mon mari, de s’organiser pour être disponibles tous les 2 (truc relativement exceptionnel dans notre vie bien/trop remplie) afin de vraiment faire une activité à 4. Quand est venu le moment de choisir quoi faire, on s’est dit qu’étant à 2 heures de Paris, on n’avait pas le droit de ne pas montrer à Adrian, la capitale et surtout la Tout Eiffel (dont il semblait très fan) !
Petite moue de notre ado qui exprime que « franchement faire l’aller-retour à Paris juste pour l’après-midi, c’est pas drôle »… Mais on ne lâche pas l’idée… Plus de place pour visiter la Tour Eiffel sauf à des prix exorbitants (incluant le tour de Paris en bus + croisière + tour Eiffel et encore c’est pas certain, ça dépend – blablabla)… mais on ne lâche pas l’idée…
Et là ! Dans mon cerveau de parisienne, il y a une lumière : La Tour Montparnasse ! Elle a fait partie du paysage de toute mon adolescence et pourtant, je ne suis jamais montée sur son toit !
Des billets à un tarif totalement abordable, pas de limite de temps quand à la durée de la visite, pas de file d’attente interminable… Et si on allait sur le toit de la Tour Montparnasse pour admirer Paris de tout là-haut, et voir le soleil se coucher ?
Le Kiff !!! C’est haut, c’est magnifique, il faisait beau et chaud… Une sorte de « quiétude » nous a envahi et nous a « conseillé » d’être dans l’instant. C’est, en tout cas, ce que nous nous sommes dit, avec mon mari… Là, sur le toit de Paris, sous le soleil, à imaginer ceux qui prenaient le soleil dans les parcs de la capitale, on réalisait qu’on avait débranché nos cerveaux ! Et c’était tellement BON !!

Alors oui, partir à 15h et revenir à 1h00 du mat, se faire 5/6 heures de voiture, ça fatigue (faut bien le reconnaître) mais pour être heureux, tout simplement, ça vaut le coup de s’écouter et de faire, quand même, des trucs pas très « raisonnables ».
Et, le bonheur n’étant pas égoïste, on a pu apprécié le fait que notre ado de fils avait bien aimé « quand même » et que son correspondant lui a rempli la carte mémoire de son smartphone avec des photos de la dame fer… Bref, ils étaient heureux ! Et ça aussi, ça fait du bien 😉

Bon ok, c’est pas forcément évident d’aller tous les jours, ou ne serait-ce qu’une fois pas semaine, sur le toit de la Tour Montparnasse, je le reconnais… Cependant, on a tous un endroit pas loin de nous qui peut nous aider à connecter à ce genre de sensation, n’est-ce pas ? Le bord de la mer, la promenade en forêt, le somment de la colline…
C’est sans doute parce que ces moments sont rares qu’on les apprécie énormément… et « qu’on ne peut pas faire ça tous les jours »…
Pourtant, ce soir-là, en m’endormant, j’ai senti que ceux sont ces moments-là que je serais heureuse d’avoir vécue quand je serais au « crépuscule de ma vie »… Ces moments où il n’y a rien de spécial, si ce n’est le fait de partager ensemble quelque chose de beau (Ça m’a rappelé la fois où on était tous debout à 4h du matin pour voir l’éclipse de lune) et je me suis promis d’en prévoir beaucoup plus souvent au planning de ma vie, avant la « deadline » 😉

Et vous ?

@aludv

Le pouvoir des mots

heforshe-askyourself-001Peut-être aviez-vous remarqué cette initiative de Emma Watson, le fait de « cacher » des livres porteurs de sens dans le métro pour éveiller les consciences, interpeller, encourager, changer le monde en somme ! Une façon de résister, de militer, qui a cela de magique que l’on ne sait pas qui « tombera » sur le livre déposé.
Une idée de j’ajoute à ma #todolist2017 !

9782882504272-c6b62Parmi les livres que Emma Watson, ambassadrice de ONU Femmes depuis 2014, cache dans le métro, il y a Lettre à ma fille de Maya Angelou et c’est l’un des cadeaux que j’ai eu la chance d’avoir à Noël ! Et je pose ses quelques lignes ici pour vous encourager à lire ce livre, que vous soyez une fille ou pas !

Dans cette lettre, écrite à une fille qu’elle n’a jamais eue, l’auteure partage avec nous des moments de vie, de ceux qui, de gré ou de force, lui ont permis de grandir et de s’éveiller… Un petit bijou !

Comment vous donner envie ? Je l’espère, en relayant un extrait :

« Tu ne peux contrôler tous les événements qui t’arrivent, mais tu peux décider de ne pas être réduite à eux. Essaie d’être un arc en ciel dans le nuage d’autrui. Ne te plains pas. Fais tout ton possible pour changer les choses qui te déplaisent et si tu ne peux opérer aucun changement, change ta façon de les appréhender. Tu vas trouver une solution.
Ne geins pas. Gémir informe la brute qu’une victime est dans les parages.
Fais en sorte de ne pas mourir sans avoir accompli quelque chose de merveilleux pour l’humanité. »

Voilà, voilà… Il y a t-il besoin d’ajouter quelque chose de plus entamer cette nouvelle année ?

@aludv

2017 !

Bienvenue dans cette nouvelle année où tout est possible !
On va encore pouvoir vivre de nombreux moments précieux !
N’en déplaise aux rabats joie…
Nous avancerons chaque jour sur le chemin du bonheur,
Eblouis par le potentiel créatif de chaque être humain !

Aimons la vie le plus possible !
Nourrissons-nous de nos différences !
N’ayons plus peur d’oser rêver nos vies, plus belles encore…
Emerveillons-nous des victoires de ceux qui nous sont chers,
Ensemble, vivons pleinement 2017 !

A chaque instant… c’est maintenant que tout commence

Illustration : La Paix embrassant l’Abondance – Rubens

Et si on choisissait que le mieux est possible ?

Je suis entrepreneure et comme beaucoup, je me bats au quotidien pour tenir bon, être autonome, etc…
Mon kif : Contribuer à ce que la société prenne davantage conscience que sa plus grande richesse se trouve en chaque personne !

L’être humain, noyé dans son quotidien, a oublié qu’il avait en lui un potentiel de « fou », une capacité illimitée à pouvoir inventer sa vie !
confiance-en-soiC’est en défendant cette notion (que j’estime fondamentale) que j’essaye de convaincre les managers, les dirigeants, les gens (tout simplement) que leur boite, leur équipe, leur vie sera juste incroyablement créative s’ils décident de se faire confiance, de faire confiance à leur entourage et surtout s’ils acceptent d’écouter ce qu’ils sont capables de se dirent à eux-même, d’écouter leur petite voix intérieure… et, quand ils décident de me faire confiance pour les accompagner, c’est juste magique (merci la vie) !

Tout vient de nous, aucun pouvoir, aucun mieux être, ne vous sera décerné par je ne sais quel gourou ou politicien…

L’échéance des présidentielles approche et avec elle, son lot de discours les plus insensés, ces incitations à la haine, ce populisme montant – qui a décidé d’oublier l’histoire parce qu’il est juste plus simple de se dire que « c’est la faute de l’autre »…
Va t-on encore devoir voter pour le moins pire en 2017 ? Ou…
Va t-on enfin arrêter de croire que je ne sais quel politique va venir nous sauver ?

chat-lionNotre victoire à tous sera commune, ou ne sera pas, car elle dépend de notre capacité à reconnaître combien nous sommes tous merveilleux.
Et oui ! A l’intérieur de chacun de nous il y a un petit trésor, (que dis-je ?) un grand trésor, qui s’appelle « potentiel » et qui ne demande qu’à hurler de joie qu’il existe, qu’il faut juste lui faire confiance ! Il est là pour ça !
(Rugissement du lion en fond sonore)

Et si on passait dans la dimension du grand ego ? Celui pour lequel le petit ego peut être moteur à condition de se mettre au service d’une grande cause, d’un truc plus grand que nous… genre, au hasard : Le bonheur de l’humanité !!
le-bonheur-est-un-choix8 Quoi ? T’es pas concerné(e) par cette idée ?
T’as juste envie d’assurer ton petit bonheur perso ?…
Ben… en fait… j’ai une mauvaise nouvelle pour toi… parce que le bonheur, si il n’est pas partagé, si il n’est pas créé avec les autres, en fait… il n’existe pas !

Vous êtes généreux et bienveillants ! Si, si je vous assure ! Vous n’en avez peut-être pas encore conscience mais c’est la stricte vérité et, en plus, vous avez le pouvoir de convaincre toute personne que vous rencontrerez qu’elle a aussi cette chance ! Et ainsi répandre la nouvelle ! Elle est pas belle la vie ?

e65f7c1212_95629_adn-definitionOui ! Nous pouvons décider d’écrire une destinée positive pour notre pays ! Je ne sais pas franchement de quelle façon mais, intuitivement, je me dis que si nous le décidons tous, et que nous y croyons dur comme fer… Alors, cette conviction – que tout est possible – s’inscrira dans notre ADN, et, de fait, pour commencer, notre attitude changera et puis celle de notre voisin aussi, de notre client, de notre boss, etc… Je ne décris pas ici le monde des bisounours – qui n’existe pas – mais bien un monde où nous prendrions tous la responsabilité d’une amélioration possible. Je rêve ? Possible…

En attendant, rêve ou pas rêve… Une chose est certaine, si jamais, malgré les nombreux efforts de tous et chacun… au 2ème tour des présidentielles, il faudra choisir entre le pire et le moins pire, ou le pire et le pire… je veux pouvoir me dire que cette situation n’est pas due au fait que je n’aurais rien dit, rien fait, rien essayé !

Je m’engage envers moi-même (et face à vous, puisque je pose ce texte ici) à :
– Nourrir ma curiosité
– Toujours préférer le dialogue
– Respecter ma vie, tout en ouvrant mon coeur
– Sourire à chaque personne que je croise et dire « bonjour » (quitte à passer pour une fille bizarre)
– Inciter les gens à voter aux 1er tour des présidentielles, pour que nous ayons l’espoir de choisir notre futur(e) Président(e) de la République davantage par convictions que pas défaut…

Et vous ? Vous allez faire quoi d’ici avril 2017 ?

@aludv

management-redonnez-sourire-vos-salaries-t

SW comme Startup Weekend… à Valenciennes !

C’est quoi un startup weekend ?
capture-decran-2016-11-28-00-17-09C’est un moment ( le weekend, soit 54 heures) où l’on réunit, en un même lieu…Créatifs, Marketers, Techniciens, Développeurs, Entrepreneurs, Designers… afin de provoquer la créativité de chacun et de favoriser qu’elle soit « augmenter » en équipe, encourager à oser se lancer ou simplement soutenir ceux qui ont juste besoin d’un coup de pouce pour franchir le pas !
capture-decran-2016-11-28-00-17-22Et… Le weekend prochain, c’est à la Serre Numérique de Valenciennes qu’aura lieu le marathon startup-esque !
serre_numerique_new_686_186_cy_60_bor2_ffffffcapture-decran-2016-11-28-00-20-30Et… je suis super contente d’avoir été invitée à y être « coach » pour soutenir les équipes dans leur créativité et la présentation de leur projet devant le jury ! Youpi !

Si vous avez envie de partir en aventure créative avec nous c’est encore possible !
Toutes les infos sont ICI ! Pour acheter votre billet, c’est LA 🙂

A très vite !! 😉
@aludv

La page Facebook du SW Valenciennes – le compte Twitter

Intuitif(ve)s, osez vous révéler !

Intuitive, je suis… Il a fallu un peu de temps de vie pour comprendre et accepter complètement cet aspect de mon fonctionnement. Aujourd’hui, je souhaite exprimer toute ma reconnaissance envers mon intuition qui, si je l’écoute, si je l’entends, m’accompagne sur le chemin des décisions à prendre, me permet d’être créative et soutenir d’autres à faire de même.

Concept image of the six most common questions and answers on a signpost.

Et oui… malgré vous, vous savez ce qu’il est bon de faire, de proposer, vous avez cette capacité de « scannage » de la situation qui vous donne la solution… l’idée.
Sans savoir pourquoi, vous savez quelle sera la tendance dans les mois à venir, vous savez animer une réunion sans l’avoir préparée 5 heures, réfléchir à plusieurs dossiers en même temps… Vous êtes efficace, visionnaire, « en avance »… parfois trop en avance même !

Quand on prend conscience de son intuition, au début, on cherche à se prouver que c’est une coïncidence, on cherche à se « rassurer » et à vérifier que l’on n’a pas d’intuition…

Etre intuitif(ve) se révèle à vous de 1OO1 et une façons, et dans l’absolu, nous sommes tous intuitifs.

einsteinquote

Et parce que l’on ne vit pas dans le monde des bisounours, certains opportunistes ne se priveront pas de vouloir vampiriser votre intuition, vos idées, votre talent… et d’autres se sentiront mis en danger par ce qu’ils prendront pour un « pouvoir » et feront tout pour vous écarter d’un projet, d’un groupe, d’une entreprise…

« Intuition » va souvent avec « Empathie », « Grande sensibilité »… et il se peut que durant les années qui nous permettent d’aller à la rencontre du fonctionnement de notre intuition, on se fasse « avoir » par toutes sortes de manipulateurs… simplement parce que l’on a envie de bien faire et que ces « manipulateurs » jouent sur le tableau de la grande fragilité des « hypersensibles/intuitifs » qu’ils comprennent tant, soi-disant…

capture-decran-2016-09-28-13-12-33Osez révéler et assumer votre intuition, car plus vous le ferez, et moins les prédateurs auront de proies à manipuler… Plus vous accepterez votre intuition, plus vous serez créatif(ve)s et plus vous aurez des idées… et vous ne pourrez pas toutes leur donner vie. Alors, offrez-les à de belles personnes, et puis, si quelques charognards vous empruntent ou plagient vos idées… Grand bien leur fasse et après tout si vous êtes copié(e)s – jusque dans la plagiat de votre baseline –… C’est que vous êtes au top !

Aujourd’hui j’ai une immense reconnaissance envers toutes celles et tous ceux qui m’ont piqué mes idées, fait croire que je me trompais, voulu m’évincer de projets parce que j’étais intuitive et qu’elles/ils se sentaient mis(es) en danger, jaloux(ses) même peut-être ! Merci à vous tous du fond de mon cœur ! Grâce à vous, j’ai chaque jour un peu moins de doute sur mes capacités à être intuitive, visionnaire, tout en restant sensible et empathique. Pourquoi ? Parce que vos comportements, vos attitudes, votre arrogance, m’ont entrainée durant toutes ces années ! Merci, grâce à vous, j’ai développé ma confiance ! Je vous souhaite bon vent et je m’abstiens de faire ici le listing de vos noms car ce serait vous faire trop d’honneur… et oui ! Ma gentillesse a des limites 😉

Le raisonnement intuitif, le talent et la créativité sont dans l’absolu en chacun de nous.
Nous pouvons décider d’être du côté de ceux qui utilisent leurs capacités pour changer le monde en mieux et non du côté de ceux qui « utilisent » les fragilités et la sensibilité créative-innovante des incertains…
Devenons confiants… Les manipulateurs se nourrissent uniquement dans nos failles…
A bon entendeur ! 😀

reussirgraceasonintuitionEnvie d’un petit bouquin sympa pour vérifier si vous êtes intuitif ou pas ?
Je vous recommande vivement celui de Béatrice Millêtre.

@aludv

Il est libre Benjamin !

Et oui, j’ai trop de chance ! Parce que la fois où j’ai vu Divines aux journées de pré-visionnage, organisées par mon client, j’ai aussi vu Relève : histoire d’une création, le film, de Messieurs Demaizière et Teurlai, qui nous invite à savourer la créativité de Benjamin Millepied, à l’époque fraîchement nommé comme Directeur de la danse à l’Opéra National de Paris.

OUI ! Ce film est absolument beau car la danse, les magnifiques danseurs y sont purement mis en valeur, et même si l’on ne surkiffe pas la danse, à l’inverse de moi qui du coup pourrait sembler manquer d’objectivité, on ne peut qu’être transporté dans cette formidable aventure qu’est celle de la création d’une œuvre artistique.

Comme le présente le pitch de la production : « RELÈVE raconte le processus de création du nouveau ballet de Benjamin Millepied Clear, Loud, Bright, Forward, une incroyable épopée pleine d’énergie. »… Et il en a de l’énergie Benjamin Millepied, il l’a transmet même au spectateur qui ressort de la projection gonflé d’un « je ne sais quoi » d’enthousiasme !

Au-delà de la danse, que nous savourons sans nous lasser, ce film est un hymne au leadership intelligent, innovant et bienveillant !
Capture d'écran 2016-09-06 00.06.50J’ai aimé découvrir Benjamin Millepied, danseur, chorégraphe, et au-delà encore, j’ai adoré voir le leader emmener son équipe, mouiller sa chemise (au sens propre comme au figuré).
Je suis persuadée qu’être un bon manager c’est faire ce que l’on dit, s’appliquer à soi-même ce que l’on « exige » des autres, donner confiance, encourager, féliciter, inviter à oser, prendre soin de son équipe et rappeler qu’avant tout il faut vivre et faire avec plaisir…
Benjamin Millepied, boulimique de la vie, blindé idées et de créativité, est tout cela, avec beaucoup d’humilité en plus, ce qui ne gâche rien !

Avant de voir Relève : histoire d’une création, j’avais entendu parlé de Benjamin Millepied parce que Black Swan – Natalie Portman – Pub Yves Saint Laurent  – Nomination à l’Opéra de Paris… Avec ce film, j’ai découvert un humaniste (personne qui a foi en l’humain).
Amoureux des Arts avec un grand A, il le montre avec Artform (dont il est le fondateur), une plateforme digitale « to empowering artists » – Built for the needs of artists and art lovers of every discipline – où il partage d’ailleurs en tout simplicité ses créations, y compris la captation vidéo du ballet Clear, Loud, Bright, Forward.
benjamin millepied Il est généreux aussi, en encourageant, par exemple, à faire des dons à l’association « Make a wish » lors d’une des représentations de sa compagnie L.A. Dance Project au Théâtre des Champs Elysées mi-septembre, en donnant un cours en « live stream » depuis le Pacific Northwest Ballet

Bref… Vous l’aurez compris, je vous encourage à découvrir Relève : histoire d’une création (qui sort en salle ce 7 septembre) car vous rencontrerez un homme libre, en phase avec lui même, adepte de la franchise !…
Peut-être est-ce pour cela… « innovation + franchise », que ça ne l’a pas fait avec l’institution un peu (beaucoup) « mamouth » qu’est l’Opéra de Paris… Quand on voit comment les danseurs choisis pour son ballet rayonnaient de bonheur, on imagine qu’ils ont dû regretter ce départ…

Et moi, j’ai l’immense chance d’avoir une amie formidable qui m’invite au Théâtre des Champs Elysées le 18 septembre (pour mon anniversaire – comme ça vous savez tout ;)) pour découvrir les ballets L.A. Dance Project dont celui de Benjamin Millepied ! Youhou !

Ça donnerait presque envie de s’envoler, non ?  😉

@aludv