Dans ma boîte à trésors, il y a…

Je suis engagée dans plusieurs projets et cela me laisse, hélas, peu de temps pour écrire ici…

Au menu de mes occupations, deux films documentaires que je réalise, une association que je lance, un spectacle que je co-écris… et aussi les séances de coaching, d’art thérapie, les interviews et autres travaux de rédactions pour mes clients…

• Depuis début 2018, je porte un film documentaire : « Odette et moi ».
Ce film capte la transmission d’un spectacle. « Les chatouilles ou la danse de la colère » est une oeuvre artistique qui libère la parole sur le sujet, encore trop tabou, de la pédocriminalité.
Ecrit par Andréa Bescond, qui l’a joué durant plus de 4 ans, mis en scène par Eric Metayer, ce seule-en-scène est interprété par Déborah Moreau.
Depuis avril 2018 et jusqu’en juillet 2019, nous avons suivi cette passation artistique, gorgée d’émotionS !
Aujourd’hui, il nous faut passer à la post-production et réaliser le montage du film. Pour financer cette étape, mon producteur œuvre pour signer avec une diffuseur TV.
Pour suivre l’aventure, ICI la page Facebook

• Depuis juin 2018, j’accompagne Mikael Fau pour la création de son seul en scène  » Une vie rêvée », et j’ai le plaisir de co-écrire le spectacle avec lui.
Avec son expérience pour base d’écriture, Mikael s’est lancé le défi de faire naître de son histoire singulière, un spectacle qui parle à tous.
Son envie est d’offrir aux spectateurs une parenthèse artistique après laquelle chacun-e pourra se dire : «Et pourquoi pas ? Et si mon rêve devenait réalité ?»
Sa motivation ? Partager comment, à chaque fois, nous pouvons décider d’accepter les défis que la vie met sur notre parcours, et comment, même au cœur des difficultés, nous pouvons choisir de rester debout.
Sa conviction ? Les événements heureux ou malheureux sont matière à être utilisés pour grandir et aller vers ce qu’il y a de meilleur pour notre développement.
Comment imagine-t-il son spectacle ? Comme il est, avec de la comédie, de la danse, de la musique, de la peinture, du visuel, de l’émotion et de l’humour, en relevant le défi d’incarner plusieurs personnages.
– LE SYNOPSIS –
Jim est coach de vie en développement personnel.
Ce soir, en prenant pour exemple la vie de Charlie, il met en avant des situations qui lui permettent de démontrer que sa méthode est LA plus efficace lorsqu’il s’agit de faire face aux aléas de la vie.
Pour suivre l’aventure il y a LA PAGE FACEBOOK et LE PROFIL INSTAGRAM

• Depuis juin 2019, une association qui me tient particulièrement à cœur à vu le jour. : Uman Arts Company est un rassemblement international d’artistes, de professionnels de santé, de praticiens du bien-être… de toutes les personnes qui se sentent concernées, désireuses d’agir avec le coeur et avec leurs talents (HEART ou ART) pour irriguer le monde avec des valeurs telles que : les droits humains, la solidarité, la non-violence, l’éducation citoyenne et la protection de l’Enfance, le respect absolu de la dignité de la vie.
Je vous invite à visIter le site ICI et suivre la page Facebook LÀ, ou encore sur Instagram.

• Depuis septembre 2019, j’ai commencé les repérages pour mon deuxième film documentaire : « Once upon a dance ».
Quand je suis sortie de l’amnésie traumatique, il y a presque 4 ans, j’ai été envahie par un besoin, celui de danser. Avec les souvenirs qui se libéraient, « ma danse » se
libérait également… Alors, j’ai dansé seule dans mon salon.
La vérité était remontée au conscient, c’était dur et à la fois libérateur. J’acceptais cette envie de danser… Et puis entre 2 mouvements, j’ai eu un flash…
J’ai étudié la danse, je l’ai pratiqué, enseigné… Et puis mon corps est devenu trop douloureux, si transformé, si camouflé, que j’ai arrêté de vivre ce droit au mouvement, ce droit à la danse…
Avec ce flash… j’ai compris que si mon passé avait été différent, que si je n’avais pas vécu ce traumatisme, j’aurais pu continuer de danser… Etre danseuse.
Depuis toujours, il est là, il existe secrètement, je l’ai gardé en moi… dans ma tête, il y a un studio de danse dans lequel je peux me réfugier quand je veux et créer des chorégraphies. Des chorégraphies où mon corps tourne et virevolte avec aisance…
Avec ce film, je me lance le défi de vivre ce studio de danse, dans le réel.
Pour suivre l’aventure, ICI la page Facebook.

Merci d’avoir lu jusqu’ici et à très vite, j’espère, pour partager avec vous la suite de toutes ces belles aventures 🙂

2020

2019 a filé plus vite qu’un éclair ! Si dense, si intense !
2019 m’a offert de poursuivre le tournage de mon documentaire Odette et moi, de commencer le suivant qui parle de danse et de réparation et de valider mon cursus de formation en Art Thérapie !

D’ailleurs, je n’ai pas oublié de lui dire merci, à la vie, pour cette année si remplie !

Et vous ? Avez-vous pris le temps de faire le bilan ?

Que nous offrira 2020 ? La vie est un mystère et c’est ce qui fait son charme !
Une chose reste néanmoins certaine, c’est en se positionnant du côté positif de la force, un peu à la façon d’un Jedi (oui, j’ai vu le dernier Star Wars !), que nous avons le pouvoir de faire au mieux pour nous et pour les autres ! 2020 ça rime avec « Bien » !
Alors… J’ai décidé de commencer cette année autour de « L’Autoportrait Positif » et je vous invite à tenter l’aventure 😉 On en parle ?

Laisser le passé – Vivre au présent – Imaginer le futur…
Dans votre entreprise, valorisez vos collaborateurs avec l’atelier « Autoportrait Positif » – Jusqu’à 12 personnes – 6 séances de 2h30 – Devis sur demande 😀
#artthérapie #teambuilding #positiveattitude #confiance

Faire le choix du bon choix, ici et maintenant…

Le temps file et se défile…
La vie, imprévisible peut s’arrêter du jour au lendemain… mais on l’oublie et on remet à demain ce qui nous tient à cœur, nos réflexions intérieures, l’écoute de nos besoins, de nos désirs, de nos envies. Parce qu’on n’a pas le temps, parce que c’est pas le moment…

Procrastiner pour déclarer ses impôts, sa TVA, réviser ses exams… c’est sans doute ce que beaucoup d’entre nous font sans même y réfléchir. Est-ce sans y réfléchir aussi que nous ne passons pas ou peu à l’action du côté de réalisation de nos idées, de la valorisation de notre potentiel ? Sommes-nous toujours en accord avec nos actes et nos décisions ?

Décider de l’être demande un effort permanent… car beaucoup de choses dans notre environnement nous renvoient que ‘ce n’est pas le moment’, ‘est-ce vraiment raisonnable ?’
Notre éducation, l’attitude à avoir en société, notre inconscient, nous encouragent sans cesse à rester prudents. Sans doute a-t-on développé ces automatismes de protection pour de bonnes raisons…

Comme j’en parlais déjà ici en partageant le talk de Tim Urban, la dead line existe bien, elle est réelle : c’est la fin de notre vie. Et quand c’est fini, c’est fini !

Croyez-vous que nous sommes en vie pour ne pas accomplir notre mission ? La ‘vraie’ je veux dire…
Croyez-vous que vous ne devez pas exploiter, savourer, partager vos nombreux talents ?
Croyez-vous que nous ne sommes pas là pour ne pas être profondément bienveillants, notamment avec les gens que nous aimons ?
Croyez-vous que nous avons tant de temps que cela ?
Est-on profondément si persuadé que demain existera ?

Une des raisons pour laquelle la vie est magique, c’est que l’on ne sait pas quand elle s’arrêtera. On ne connait pas la date de fin. Pourtant, le simple fait  de l’imaginer le plus tard possible nourrit notre illusion que nous avons le temps… Le temps de nous mettre au dessin, le temps d’écrire notre roman, le temps de dire à son conjoint qu’on l’aime, le temps de s’offrir ce voyage dont on rêve depuis si longtemps, le temps de créer sa boîte…

Nous vivons dans une société qui ne regarde pas la fin en face, qui ne regarde pas la mort en face, qui redoute la séparation… Façon autruche, nous mettons notre tête dans le sable, pour ne pas voir ce dont nous avons sans doute finalement le plus peur et nous ne faisons pas de cette peur notre alliée. Nous ne faisons pas (ou trop peu) de cette terrible évidence un moteur pour nous accomplir pleinement et contribuer à changer le monde, chacun à sa façon.

Les enseignements bouddhiques proposent de comprendre la mort pour mieux apprécier la vie… pour ne pas passer à côté… l’issue étant inévitable !

Bien sûr il est difficile d’imaginer que nous pourrons réaliser tout ce qui nous tient à cœur, et c’est bien normal… cependant la vie est impermanence, pleine de surprises et d’imprévus qui ouvrent bien souvent des voies que nous n’aurions pas oser espérer.

La vraie question à nous poser quand nous menons une action, quand nous sommes face à un choix, ne devrait-elle pas être :
« Suis-je bien en accord avec mes valeurs, avec qui je suis, en posant cet acte ? »
et même encore :
« Si il m’arrive quelque chose aujourd’hui, si je meurs aujourd’hui, quel choix ne vais-je pas regretter d’avoir fait ? »
Notre bucket list sera certainement encore bien longue au moment du départ final. Mais, le sera-t-elle parce que nous avons, à chaque fois, repoussé de passer à l’action ou parce que nous débordons d’envies, d’idées et de projets ?

Même s’il est bien nécessaire de devoir accomplir des tâches plus ou moins fun, aussi souvent que la vie me le rappelle, je me m’interroge sur ce qui est essentiel pour moi, maintenant, dans l’instant. J’essaye de vérifier si je fais ce que je souhaite faire… Si jamais ma vie s’arrêtait demain, aurais-je été en accord avec moi-même ? Et bien souvent la décision, même si elle n’est pas forcément la plus sage, la plus simple, me rassure car je ressens profondément que je suis sur le juste chemin, celui de MA vie.

« J’ai à faire pour ma vie future comme si je n’allais plus vivre demain » – Mahmoud Darwich, poète palestinien.

@aludv

Le pouvoir des mots

heforshe-askyourself-001Peut-être aviez-vous remarqué cette initiative de Emma Watson, le fait de « cacher » des livres porteurs de sens dans le métro pour éveiller les consciences, interpeller, encourager, changer le monde en somme ! Une façon de résister, de militer, qui a cela de magique que l’on ne sait pas qui « tombera » sur le livre déposé.
Une idée de j’ajoute à ma #todolist2017 !

9782882504272-c6b62Parmi les livres que Emma Watson, ambassadrice de ONU Femmes depuis 2014, cache dans le métro, il y a Lettre à ma fille de Maya Angelou et c’est l’un des cadeaux que j’ai eu la chance d’avoir à Noël ! Et je pose ses quelques lignes ici pour vous encourager à lire ce livre, que vous soyez une fille ou pas !

Dans cette lettre, écrite à une fille qu’elle n’a jamais eue, l’auteure partage avec nous des moments de vie, de ceux qui, de gré ou de force, lui ont permis de grandir et de s’éveiller… Un petit bijou !

Comment vous donner envie ? Je l’espère, en relayant un extrait :

« Tu ne peux contrôler tous les événements qui t’arrivent, mais tu peux décider de ne pas être réduite à eux. Essaie d’être un arc en ciel dans le nuage d’autrui. Ne te plains pas. Fais tout ton possible pour changer les choses qui te déplaisent et si tu ne peux opérer aucun changement, change ta façon de les appréhender. Tu vas trouver une solution.
Ne geins pas. Gémir informe la brute qu’une victime est dans les parages.
Fais en sorte de ne pas mourir sans avoir accompli quelque chose de merveilleux pour l’humanité. »

Voilà, voilà… Il y a t-il besoin d’ajouter quelque chose de plus entamer cette nouvelle année ?

@aludv

2017 !

Bienvenue dans cette nouvelle année où tout est possible !
On va encore pouvoir vivre de nombreux moments précieux !
N’en déplaise aux rabats joie…
Nous avancerons chaque jour sur le chemin du bonheur,
Eblouis par le potentiel créatif de chaque être humain !

Aimons la vie le plus possible !
Nourrissons-nous de nos différences !
N’ayons plus peur d’oser rêver nos vies, plus belles encore…
Emerveillons-nous des victoires de ceux qui nous sont chers,
Ensemble, vivons pleinement 2017 !

A chaque instant… c’est maintenant que tout commence

Illustration : La Paix embrassant l’Abondance – Rubens

Et si on choisissait que le mieux est possible ?

Je suis entrepreneure et comme beaucoup, je me bats au quotidien pour tenir bon, être autonome, etc…
Mon kif : Contribuer à ce que la société prenne davantage conscience que sa plus grande richesse se trouve en chaque personne !

L’être humain, noyé dans son quotidien, a oublié qu’il avait en lui un potentiel de « fou », une capacité illimitée à pouvoir inventer sa vie !
confiance-en-soiC’est en défendant cette notion (que j’estime fondamentale) que j’essaye de convaincre les managers, les dirigeants, les gens (tout simplement) que leur boite, leur équipe, leur vie sera juste incroyablement créative s’ils décident de se faire confiance, de faire confiance à leur entourage et surtout s’ils acceptent d’écouter ce qu’ils sont capables de se dirent à eux-même, d’écouter leur petite voix intérieure… et, quand ils décident de me faire confiance pour les accompagner, c’est juste magique (merci la vie) !

Tout vient de nous, aucun pouvoir, aucun mieux être, ne vous sera décerné par je ne sais quel gourou ou politicien…

L’échéance des présidentielles approche et avec elle, son lot de discours les plus insensés, ces incitations à la haine, ce populisme montant – qui a décidé d’oublier l’histoire parce qu’il est juste plus simple de se dire que « c’est la faute de l’autre »…
Va t-on encore devoir voter pour le moins pire en 2017 ? Ou…
Va t-on enfin arrêter de croire que je ne sais quel politique va venir nous sauver ?

chat-lionNotre victoire à tous sera commune, ou ne sera pas, car elle dépend de notre capacité à reconnaître combien nous sommes tous merveilleux.
Et oui ! A l’intérieur de chacun de nous il y a un petit trésor, (que dis-je ?) un grand trésor, qui s’appelle « potentiel » et qui ne demande qu’à hurler de joie qu’il existe, qu’il faut juste lui faire confiance ! Il est là pour ça !
(Rugissement du lion en fond sonore)

Et si on passait dans la dimension du grand ego ? Celui pour lequel le petit ego peut être moteur à condition de se mettre au service d’une grande cause, d’un truc plus grand que nous… genre, au hasard : Le bonheur de l’humanité !!
le-bonheur-est-un-choix8 Quoi ? T’es pas concerné(e) par cette idée ?
T’as juste envie d’assurer ton petit bonheur perso ?…
Ben… en fait… j’ai une mauvaise nouvelle pour toi… parce que le bonheur, si il n’est pas partagé, si il n’est pas créé avec les autres, en fait… il n’existe pas !

Vous êtes généreux et bienveillants ! Si, si je vous assure ! Vous n’en avez peut-être pas encore conscience mais c’est la stricte vérité et, en plus, vous avez le pouvoir de convaincre toute personne que vous rencontrerez qu’elle a aussi cette chance ! Et ainsi répandre la nouvelle ! Elle est pas belle la vie ?

e65f7c1212_95629_adn-definitionOui ! Nous pouvons décider d’écrire une destinée positive pour notre pays ! Je ne sais pas franchement de quelle façon mais, intuitivement, je me dis que si nous le décidons tous, et que nous y croyons dur comme fer… Alors, cette conviction – que tout est possible – s’inscrira dans notre ADN, et, de fait, pour commencer, notre attitude changera et puis celle de notre voisin aussi, de notre client, de notre boss, etc… Je ne décris pas ici le monde des bisounours – qui n’existe pas – mais bien un monde où nous prendrions tous la responsabilité d’une amélioration possible. Je rêve ? Possible…

En attendant, rêve ou pas rêve… Une chose est certaine, si jamais, malgré les nombreux efforts de tous et chacun… au 2ème tour des présidentielles, il faudra choisir entre le pire et le moins pire, ou le pire et le pire… je veux pouvoir me dire que cette situation n’est pas due au fait que je n’aurais rien dit, rien fait, rien essayé !

Je m’engage envers moi-même (et face à vous, puisque je pose ce texte ici) à :
– Nourrir ma curiosité
– Toujours préférer le dialogue
– Respecter ma vie, tout en ouvrant mon coeur
– Sourire à chaque personne que je croise et dire « bonjour » (quitte à passer pour une fille bizarre)
– Inciter les gens à voter aux 1er tour des présidentielles, pour que nous ayons l’espoir de choisir notre futur(e) Président(e) de la République davantage par convictions que pas défaut…

Et vous ? Vous allez faire quoi d’ici avril 2017 ?

@aludv

management-redonnez-sourire-vos-salaries-t

SW comme Startup Weekend… à Valenciennes !

C’est quoi un startup weekend ?
capture-decran-2016-11-28-00-17-09C’est un moment ( le weekend, soit 54 heures) où l’on réunit, en un même lieu…Créatifs, Marketers, Techniciens, Développeurs, Entrepreneurs, Designers… afin de provoquer la créativité de chacun et de favoriser qu’elle soit « augmenter » en équipe, encourager à oser se lancer ou simplement soutenir ceux qui ont juste besoin d’un coup de pouce pour franchir le pas !
capture-decran-2016-11-28-00-17-22Et… Le weekend prochain, c’est à la Serre Numérique de Valenciennes qu’aura lieu le marathon startup-esque !
serre_numerique_new_686_186_cy_60_bor2_ffffffcapture-decran-2016-11-28-00-20-30Et… je suis super contente d’avoir été invitée à y être « coach » pour soutenir les équipes dans leur créativité et la présentation de leur projet devant le jury ! Youpi !

Si vous avez envie de partir en aventure créative avec nous c’est encore possible !
Toutes les infos sont ICI ! Pour acheter votre billet, c’est LA 🙂

A très vite !! 😉
@aludv

La page Facebook du SW Valenciennes – le compte Twitter