Est-il toujours prudent de surfer sur le buzz du moment pour faire sa comm’ ?

Si vous êtes sur les réseaux sociaux, vous avez eu, durant plusieurs jours, vos fils d’actualités envahis de blagounettes sur la réforme de l’orthographe (et certaines sont drôles d’ailleurs !) et surtout de réactions de personnes non-informées du réel contenu de cette réforme et des réels changements « engagés ».

Je vous conseille vivement cet article du Monde, vous y apprendrez, si vous ne le savez pas déjà, que cette réforme orthographique date de 2008, que ce qui change à la prochaine rentrée c’est les manuels scolaires car les éditeurs ont (enfin!) décidé d’éditer les nouvelles versions des programmes, et, que le ministère de l’Education Nationale, contacté par le Monde, a confirmé que « ces règles sont une référence mais ne sauraient être imposées, les deux orthographes sont donc justes. »
Much ado about nothing ?…

Si comme moi, vous êtes abonnés à la newsletter de voyages.sncf.com, vous avez vu dans votre boite mail un message intitulé « L’accent circonflexe disparaît? PAS NOS OFFRES 100% PETITS PRIX ! »… Pour de vrai ?…
Loin de moi l’envie de « critiquer » la communication de la SNCF, mais j’ai été très très surprise d’un tel choix d’accroche.

Capture d'écran 2016-02-08 20.04.10

Est-il prudent de baser sa communication sur un buzz, qui plus est un buzz « négatif » à l’encontre du gouvernement ?
Je laisse la question en suspens… et je partage humblement mon avis avec une autre question : N’est-il pas plus judicieux, audacieux même, de construire sa communication sur une énergie positive ?

@aludv

2 réflexions sur “Est-il toujours prudent de surfer sur le buzz du moment pour faire sa comm’ ?

  1. Emmanuel Guillou dit :

    Je pense que l’orthographe des mots est bien moins important que leur sens. Ce n’est qu’une mise en forme qui évolue avec les générations. Ce sont ces changements qui font que le français est une langue belle et bel et bien vivante. Je suis bien plus inquiet et choqué par exemple par l’incessant baratin publicitaire qui nous poursuit jusque dans les toilettes des supermarché. Des mots « forts » comme « passion, essentiel, indispensable, bonheur, partage, émerveillement …etc…. » sont vidés de leur sens et voir même utilisés à contre sens. Une langue c’est aussi la transmission des émotions, des ressentis et les professionnels de la communication trainent le français comme les autres langues plus bas que terre sans toucher à l’orthographe avec des intonations infantilisantes. Comme le chante A.Souchon « il faut voir comme on nous parle », je lui répondrais volontiers: comme à des débiles profonds et peu de gens semblent s’en plaindre, préférant tagiverser sur la présence ou non d’accents circonflexes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s