Respirez (have a break)… Inspirez (vous)… Créez !

Je partageais avec vous, ici, une vidéo de Cédric Villany, où il fait part de sa recette pour faire naître les idées. En me souvenant d’un passage, où il raconte qu’un célèbre mathématicien a trouvé l’inspiration en se promenant au bord d’une falaise, j’ai eu envie de partager avec vous une nouvelle fois sur la thématique de la créativité et plus précisément de ces moments de « lâcher prise » qui la favorisent.

La créativité est en nous, il est impératif d’en être persuadé. Si, si, si, si, nous en avons tous la capacité ! Seulement, le rythme de nos vies, parfois (euh..souvent) intense, cadencé, cadré par des « todolists » à cocher, nous empêche de consacrer le temps qu’il nous faudrait pour faire un break, lâcher prise, sortir du chemin… et laisser le temps à notre cerveau de vagabonder, faire des rapprochements et des connexions (celles du genre : « bon sang, mais c’est bien sûr ! »).

IMG_2423

Quand on est son « boss » et que l’on a toujours à coeur de donner le meilleur de soi pour satisfaire ses clients (pour les accompagner dans le développement de leur projet et de leur idée), il n’est pas toujours évident de penser, aussi, à s’accorder du temps pour faire grandir son projet personnel (de vie, d’entreprise), prendre du recul et renouveler sa boite à idées !
Parce que oui, je l’avoue ;), je kiffe tellement le moment où je trouve la bonne idée pour mon client, que j’ai tendance à stocker celles qui me concernent dans un sas (quelque part dans mon cerveau) et si je ne « breake » pas, si je ne casse pas mon rythme, elles s’y accumulent, inachevées et prennent de la place ! Et, de fait, je ne me laisse pas le temps de les développer pour prendre le temps de savoir si elles sont bonnes (ou pas), ces idées !

C’est mon break de la Toussaint qui m’a donné envie d’écrire cet article…
J’ai eu la chance de partir à Berlin quelques jours en famille, mais avec mon ordi parce que j’avais des choses à faire (!)…
IMG_2445 La découverte de cette ville remarquablement hétéroclite, les heures de marche pour la sillonner, ont eu raison de ma décision de travailler à distance… Entendez par là que, pendant 5 jours, je n’ai pas ouvert mon ordinateur ! (oui, évidemment les mails étaient accessibles sur mon smartphone ;))…
IMG_2460J’ai ainsi redécouvert, au bout de 2 jours, que je permettais à mon cerveau de réfléchir différemment, même si je n’étais pas derrière l’écran de mon ordinateur, j’ai été productive. J’ai libéré de l’espace sur mon disque dur interne-personnel et j’ai clairement avancé sur les projets en cours, les miens et ceux de mes clients. J’ai travaillé différemment…
Ces moments à marcher, découvrir, (dans un pays dont je ne comprends pas la langue), m’ont permis un rangement interne de mes données, sans même que je m’en rende compte. Après ces quelques jours, je suis rentrée chez moi un peu « saoule », comme on l’est après avoir pris le vent de face lors d’une virée en mer et que l’on retrouve la terre ferme.

Je me suis promis d’aménager mon emploi du temps pour créer de la place à ces « break » et puis la vie a repris trop vite son cours (qui court…).
Alors, telle une rebelle (si, si, je suis une rebelle), hier soir, j’ai écrit ce billet pour planter la graine de la « breakitude » dans ma vie !
C’est un défi qui vous branche ?

IMG_2479Nous serons/sommes dix fois, vingt fois plus créatifs pour nos vies, dans nos jobs, si nous nous accordons régulièrement le temps d’un « reboot », et pas seulement quand on est sur les rotules (en général à ce moment là, c’est trop tard).
Mes « reboots » je me les crée justement en écrivant ce genre de billet sur mon blog. Je l’ai déjà dit plein de fois, et notamment ici, écrire me permet de recharger mes « accus » sans doute parce que c’est un moyen pour moi de libérer de l’espace, pour y faire naître de nouvelles idées 😉

IMG_2518Marcher, courir, danser, écrire, coudre, jardiner… Nous avons chacun notre façon de faire un « break intellectuel ».

Faisons confiance à notre cerveau, il travaille sans arrêt sans nous le dire, sans que nous lui en donnions l’ordre… Alors faisons-nous confiance, nous n’en serons pas moins efficaces au travail, au contraire !

Accordons-nous des « Respirations » afin de retrouver « l’inspiration » et optimiser notre créativité 🙂 Prenons de la hauteur !

@aludv

En photos : Je vous présente Berlin 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s